Chroniques

Le Sens du toucher

Publié le 13 décembre 2016
Le Sens du toucher

Encore une réussite du coté des studios Folimage ! Après une Vie de chat, Phantom Boy et bien d'autres, Le Sens du toucher est une nouvelle perle de film d'animation. Un petit quart d'heure sans paroles (mais pas sans bruits ni sons), une histoire simple et universelle, une animation virtuose entre abstraction et réalisme, chorégraphie et langue des signes, sensualité et banalité du quotidien. Et bien sur toujours des chats pour mettre leur grain de sel et un peu la zizanie aussi ! Tout ça tient dans ce très beau court-métrage primé au Festival de Villeurbanne l'année dernière et à...

Florence Miailhe – La peinture en mouvement

Publié le 4 octobre 2016
Florence Miailhe – La peinture en mouvement

Florence Miailhe est une artiste singulière que je vous propose de découvrir. Cinq de ses courts-métrages animés sont présents sur CinéVOD.

Ses films d’animation ont une technique différente des dessins animés traditionnels : à l’aide d’une plaque de verre rétro-allumée, Florence Miailhe utilise de la peinture à l’huile, des pastels et du sable pour créer des tableaux qui, aussitôt qu’ils sont pris en photos par une caméra posée en dessus, sont effacés, transformés minutieusement, pour laisser place à la suite de l’histoire.

Les images, mises bout à bout, forment une « peinture animée ».

...

What Richard did – Lenny Abrahamson

Publié le 11 août 2016
What Richard did – Lenny Abrahamson

Jeune Irlandais, beau, populaire, capitaine de l’équipe de Rugby, lycéen méritant, famille unie, nouvelle petite amie… L’avenir de Richard semble tout tracé.

Élevé par un père (Lars Mikkelsen, le frère de Mads) qui le pousse au maximum et pour qui l’échec n’est pas une option, Richard voit sa trajectoire voler en éclat après une soirée qui tourne mal. Son innocence et sa jeunesse s’envolent, remplacés par la culpabilité et le trouble.

Je ne vais pas ici vous spoiler le nœud de cette histoire… A vous de découvrir ce film poignant et fort qui m’a retourné les tripes.

Des acteurs qui...

Nanouk l'Esquimau - 1922

Publié le 12 mai 2016

Pour accompagner la belle exposition du Musée Dauphinois "Nunavik. En terre Inuit", retour sur le chef d’œuvre de Flaherty.

Nanouk l'Esquimau - 1922

Robert Flaherty, réalisateur américain de films documentaires dans les années 1920, réalise, avec Nanouk l’Esquimau (Nanook of the North) un de ses premiers films.

La vie de Nanouk passionne les foules et les chercheurs ethnographes. En effet, observer précisément le mode de vie d’une famille Inuit est inédit. Les techniques de pêche du saumon et du morse, la vie familiale, les igloos, les difficultés de l’hiver, la découverte du gramophone…

 

Ce film est une commande de l’entreprise « Revillon Frères », négociante en fourrure au début du 20ème siècle, installée dans les baies d’Hudson et...

Films CinéPress / Jack Lesage

Publié le 26 février 2016
Films CinéPress / Jack Lesage

Pour qui s'intéresse de près ou de loin au patrimoine et au cinéma en Rhône-Alpes, Jack Lesage fait figure de repère incontournable.

Né à Saint-Mandé (région parisienne) en 1923, il arrive à Grenoble enfant. Photographe, réalisateur et producteur, il a consacré une grande partie de sa vie à l’image sous toutes ses formes. 

A 13 ans, il affirmait qu’il voulait « voir la vie dans un cadre ». C’est exactement ce qu’il fit, d’abord en utilisant la photo, dans la presse d’avant-guerre, puis à « Jeunesse et Montagne » et enfin au service Cinéma des armées, qui mit entre ses mains sa première...

Moon

Publié le 21 janvier 2016
Moon

Moon est un film de Duncan Jones (le fils de David Jones, oui), multi-récompensé au Festival de Gérardmer.

Sous des apparences assez classiques, le film déploie peu à peu un scénario assez malin qui voit un individu isolé lutter peu à peu contre lui-même... à moins qu'il ne soit amené à coopérer avec lui ? Et qui est cet autre lui-même au juste ?

A priori petit film fantastique sans enjeu, Moon est très bien réalisé, avec un acteur qui porte le film sur ses épaules, et brasse des questions plus larges, philosophiques et sociales ...

Voir le film

Une vie de chat

Publié le 21 octobre 2015
Une vie de chat

Avec la sortie de Phantom Boy, c'est l'occasion de se replonger dans la précédente pépite des studios d'animation Folimage, installés tout près d'ici à Bourg-les-Valence. Soit la vie d'un chat qui se partage entre  la petite Zoé le jour et le voleur au grand cœur Nicolas la nuit. Et puis aussi une bande de malfaiteurs maladroits avec à leur tête l'affreux Costa, une policière tenace et une musique à faire peur... 

Un graphisme vraiment singulier et réussi, à la fois rétro et moderne, enfantin et très abouti. Folimage incarne ici une esthétique européenne pertinente à coté des studios Ghibli...

Mary & Max

Publié le 2 septembre 2015
Mary & Max

Inspirée d’une correspondance que le réalisateur Adam Elliot entretient avec un « Aspie » (forme d’autisme), Mary & Max est un film d’animation en pâte à modeler d’une grande poésie.

Mary, 8 ans, Australienne, souffre-douleur de sa classe se choisit au hasard dans l’annuaire un correspondant pour partager ses goûts et interrogations sur la vie. Max, 44 ans, New-Yorkais, atteint du syndrome d’Asperger lui répond. Une correspondance de deux décennies se modèle alors devant nos yeux ébahis…

Les tonalités de couleurs – bruns et gris réhaussés d’une pointe de rouge – le rythme lent, la musique...

Niki de Saint Phalle : un rêve d'architecte

Publié le 7 janvier 2015
Niki de Saint Phalle : un rêve d'architecte

Amusée et enjouée par ses superbes « Nanas » démesurées et tellement colorées, j’ignorais finalement tout le reste de l’œuvre de Niki de Saint Phalle. Artiste surprenante, féministe, très engagée, ses créations sont nombreuses et extrêmement variées. Quel contraste entre ses premières œuvres, la violence des tirs à la carabine et les rondeurs de ses dernières sculptures.

Ce documentaire montre la force et les faiblesses de cette puissante artiste hantée par un secret trop lourd à porter. Passionnante femme du 20ème siècle !

J’ai beaucoup appris et n’ai maintenant qu’une envie : aller...