Comment un psychanalyste peut-il parler de son travail ?
Entre récit clinique et récit littéraire.

Suivre Pauline, ne pas être lâché ni la lâcher dans sa course frénétique, chaotique, à donner parfois le vertige, tel a été le travail de Sidney Cohen durant plusieurs années. Ce parcours fut émaillé de multiples événements, rebondissements, interruptions, traversé par tous les états d’âme possibles de part et d’autre, entre attachement et rejet, espoir et découragement. Ce cheminement riche et dense fut interrompu tragiquement, ce qui ne pouvait qu’inciter Sidney Cohen à y revenir, à le raconter, à y réfléchir longtemps après. Ce retour a mis aussi en lumière la force du lien qui s’était établi entre nous et permis de mesurer ce qu'instaure ce type d’écoute, les ouvertures qu’il offre et les changements qu’il autorise chez le sujet.

Psychiatre, psychanalyste (SPP), Sidney Cohen a été notamment responsable d'une unité de psychothérapie psychanalytique de service public, le PARI, où Pauline a été... suivie.

Modérateurs :
André Ciavaldini, psychanalyste, membre de l’AGPsy (Association Grenobloise de Psychanalyse)
Françoise Deslande, association Rives & Dérives
Dominique Bellanger, association Rives & Dérives

En partenariat avec la librairie La Nouvelle Dérive

Rencontre à la bibliothèque Centre-Ville de Grenoble le samedi 11 décembre 2021


En cours de chargement ...