Lorsque ce deuxième épisode débute, la barbe d'Edouard a poussé et la prochaine chose à faire est encore loin dans le temps : aider Alain Juppé à gagner la primaire de la droite et du centre, prévue en novembre 2016. Fidèle du maire de Bordeaux depuis qu’il a travaillé à ses côtés à la création de l’UMP, Edouard fait partie du premier cercle. Il est l’un des porte-parole du candidat, et profite du temps qu’il passe à Paris pour multiplier les déjeuners avec des journalistes, les interventions sur les chaînes d’infos, les interviews… Il gagne en notoriété, il passe des caps, comme le dit son meilleur ami, qui est aussi le directeur de la campagne de Juppé, Gilles Boyer. Ensemble, ils ont écrit un roman policier se déroulant dans le monde politique, "Dans l’ombre", dont la publicité disait : "Le patron allait être élu. Tout avait été préparé. Et puis..." Mais à l’approche du scrutin, tous les clignotants sont au vert, Juppé est le favori. Edouard peut sérieusement espérer franchir une nouvelle étape de sa carrière et, qui sait ? Entrer dans un prochain gouvernement.

En cours de chargement ...