Dragan, Zoran et Rodoljub vivent à Zabrdje, un village sans femmes du Sud de la Serbie. A eux trois, ces frères représentent presque la moitié des habitants de ce qui fut jadis une communauté rurale florissante. Or, de l'autre côté de la frontière, en Albanie, la situation est inversée… Les blessures de la guerre du Kosovo sont toujours présentes…

Film soutenu par la commission de sélection d'images en bibliothèques :

Le réalisateur donne à voir avec insistance le cadre dans lequel ces hommes vivent : toilettes en plein air, pans de murs ‘‘agrémentés’’ de photos de pin-ups , animaux filmés au plus près, gestes de la vie quotidienne dits ‘‘féminins’’ (laver, repasser, balayer, éplucher). On les voit peu dans leurs travaux de paysans : parfois avec les animaux, avec un tracteur à faire les foins. 
En outre, la succession de plusieurs plans (revue Playboy, moutons, un frère allongé sur le canapé, photos de pins-ups au mur, une casserole, le chien, des tasses) sont chargées de sens : elles rendent le spectateur complice du documentariste dans sa fonction de dévoilement, de dénonciation, voire de moquerie burlesque envers ces hommes. 
Bref comme dit l’un d’eux : ‘‘les vrais hommes sont à la campagne’’ ! la conquête de la Femme à épouser (contre l’achat de bijoux) est digne d’un road movie : établissement de papiers, communications par téléphone mobile à défaut de mails, voyage d’hommes organisé en Albanie, repas collectif avec des femmes... 
Ces hommes ne se rendent même pas compte de leur profonde misogynie intrinsèque et de leur naïveté.





En cours de chargement ...

On en parle dans nos actualités