Les SMS, les fils d'actualité et les réseaux sociaux font partie intégrante du quotidien connecté. Chacun dispose de tout un attirail technologique qui sollicite sans cesse l'attention. Comment le cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ? Existe-t-il une limite au-delà de laquelle il ne parvient plus à traiter les informations ? Perte de concentration, stress, épuisement mental voire dépression : si les outils connectés augmentent la productivité au travail, des études montrent aussi que le trop-plein numérique peut diminuer les capacités cognitives. Cadres victimes de burn out et chercheurs en neurosciences témoignent.

En cours de chargement ...