Ce dessin animé est un voyage dans le monde des cellules et des structures. On croirait que l’artiste a utilisé un piano à couleurs d’où s’échapperaient non seulement des sons mais aussi des effets optiques lorsque l’on presse les touches de son clavier. La musique et le son, les enchaînements de couleurs en mouvement et d’oscillations en rythme sont l’essence même de ce film d’animation abstrait. Les images dansent au son des Pascals, groupe japonais extrêmement populaire dans leur pays. Les quatorze musiciens jouent aussi bien sur des vrais instruments que sur des jouets pour enfants. Une campagne de financement participatif a permis la réalisation de ce film sans paroles...

En cours de chargement ...