Sélection

Jean-Luc Godard (1930 – 2022)

“Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d’autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout.” Jean-Luc Godard

En attendant de nouvelles acquisitions et un article complet sur l’un des plus grands cinéastes de la nouvelle vague, incarnant le cinéma d’auteur à lui-seul, réalisateur d’une centaine de films et vidéos, nous vous proposons deux films de Jean-Luc Godard :

Bande à part (1964)
Avec Anna Karina, Claude Brasseur, Sami Frey
Deux voyous sympathiques, Franz et Arthur, rencontrent Odile, une jeune fille pure… Entre trois pas de madison, le trio fait les quatre cents coups. Burlesque et mélancolique à la fois.

   

La chinoise (1967)
Avec Anne Wiazemsky, Jean-Pierre Léaud, Juliet Berto
Dans un appartement dont les murs sont recouverts de petits livres rouges, des jeunes gens étudient la pensée marxiste-léniniste… Considéré comme un film prophétique, annonçant mai 68, un témoignage d'une époque et une belle originalité de la mise en scène.

   

A voir également, deux documentaires qui éclairent certains aspects de son travail : sa collaboration avec le Grenoblois Beauviala (des caméras Aaton) dans Un chat sur l’épaule de Julie Conte et dans Michel Legrand : sans demi-mesure pour 4 de ses musiques de films.


++ A voir sur Arte, le juste parfait "Blow up" sur Godard en 9 minutes.

Photo d'illustration : Jean-Luc Godard at Berkeley, 1968 par Gary Stevens