Chroniques

Nanouk l'Esquimau - 1922

Publié le 12 mai 2016

Pour accompagner la belle exposition du Musée Dauphinois "Nunavik. En terre Inuit", retour sur le chef d’œuvre de Flaherty.

Nanouk l'Esquimau - 1922

Robert Flaherty, réalisateur américain de films documentaires dans les années 1920, réalise, avec Nanouk l’Esquimau (Nanook of the North) un de ses premiers films.

La vie de Nanouk passionne les foules et les chercheurs ethnographes. En effet, observer précisément le mode de vie d’une famille Inuit est inédit. Les techniques de pêche du saumon et du morse, la vie familiale, les igloos, les difficultés de l’hiver, la découverte du gramophone…

 

Ce film est une commande de l’entreprise « Revillon Frères », négociante en fourrure au début du 20ème siècle, installée dans les baies d’Hudson et...

Films CinéPress / Jack Lesage

Publié le 26 février 2016
Films CinéPress / Jack Lesage

Pour qui s'intéresse de près ou de loin au patrimoine et au cinéma en Rhône-Alpes, Jack Lesage fait figure de repère incontournable.

Né à Saint-Mandé (région parisienne) en 1923, il arrive à Grenoble enfant. Photographe, réalisateur et producteur, il a consacré une grande partie de sa vie à l’image sous toutes ses formes. 

A 13 ans, il affirmait qu’il voulait « voir la vie dans un cadre ». C’est exactement ce qu’il fit, d’abord en utilisant la photo, dans la presse d’avant-guerre, puis à « Jeunesse et Montagne » et enfin au service Cinéma des armées, qui mit entre ses mains sa première...

Une vie de chat

Publié le 21 octobre 2015
Une vie de chat

Avec la sortie de Phantom Boy, c'est l'occasion de se replonger dans la précédente pépite des studios d'animation Folimage, installés tout près d'ici à Bourg-les-Valence. Soit la vie d'un chat qui se partage entre  la petite Zoé le jour et le voleur au grand cœur Nicolas la nuit. Et puis aussi une bande de malfaiteurs maladroits avec à leur tête l'affreux Costa, une policière tenace et une musique à faire peur... 

Un graphisme vraiment singulier et réussi, à la fois rétro et moderne, enfantin et très abouti. Folimage incarne ici une esthétique européenne pertinente à coté des studios Ghibli...